posté le 15-05-2014 à 15:59:49

Un joli mur de cartes postales - DIY

Des cartes postales, j'en ai des tonnes à la maison. A chaque fois que j'en reçois une, je me dis qu'elle est super jolie et qu'elle mérite une place de choix. Mais je finis par me retrouver avec des tas de cartes postales entassées les unes contre les autres, qu'on ne voit plus du tout parce qu'elles sont complètement cachées. Les mettre sur un mur ? Pourquoi pas mais ça manque de charme et d'originalité. Je me suis donc attelée à décorer des pinces à linge en bois toutes simples avec du masking tape pour les accrocher et les mettre enfin en valeur. 

Un DIY tout simple et rapide à réaliser dont le résultat m'enchante particulièrement ! Et si je m'en suis servi pour accrocher des cartes postales, on peut aussi utiliser le même principe pour des photos, des to-do list, des petits mots d'amour...

Je vous explique comment j'ai fait ?

 

 

 

 

 

Le matériel de base n'est pas compliqué à trouver : des pinces à linge en bois (premier prix d'un hypermarché), du masking tape (ou washi tape) de votre choix trouvé dans une boutique de loisirs manuels, de la Patafix et une paire de ciseaux. 

Il suffit de coller une bande de masking tape d'un côté de la pince à linge puis de découper le long des bords. J'avais d'abord essayé de replier le masking tape autour de la pince mais ça se dépliait et ça ne faisait pas joli.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De l'autre côté de la pince, trois petites boules de Patafix suffisent ensuite à fixer la pince à linge au mur.

 

 

 

 

 

Et voilà, je vous l'avais dit, c'est vraiment super simple et ça en jette !

Alors à vos ciseaux ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. pouty88  le 16-05-2014 à 04:59:33  (site)

bonjour
bravo pour la photo du jour!
je viens souvent regarder votre blog et je le trouve magnifique .
et oui maman c'est 24 h sur 24 h j'ai trois enfants et même s'ils sont grands c'est toujours 24 h sur 24 h et que du bonheur.
bonne journée
pouty

2. anaflore  le 16-05-2014 à 06:56:12  (site)

bravo pour la photo du jour et pour le décor bon vendredi

3. Aeterna  le 16-05-2014 à 08:54:15  (site)

hihi Photo du jour !
Merci de partager ton astuce !
j'adore utiliser le masking tape !

 
 
 
posté le 14-05-2014 à 12:02:35

Trois en bas, une en haut

 

 

 

 

Derrière ce titre mystérieux, se cachent pas moins de quatre quenottes fraîchement sorties dans la bouche de Coquillette ! Vous vous en souvenez peut-être (ou pas, c'est ici pour vous rafraîchir la mémoire !), mais le jour de son premier anniversaire, il y a à peine plus d'un mois, ma fille n'avait pas une seule dent. Mais ça, c'était le matin de son anniversaire. Eh oui ! Parce que le soir, une toute petite pointe blanche dépassait de sa gencive. L'avantage, c'est que la date de sa première dent sera facile à retenir ! 

En une semaine, trois dents étaient sorties sur sa gencive du bas. Là-dessus, sa super marraine et puéricultrice m'annonce avec conviction que s'il y en a trois, la quatrième va suivre. "Oui oui" que je lui dis, "on la devine déjà !". Sauf que Coquillette aime bien n'en faire qu'à sa tête, alors sa quatrième dent du bas, elle a décidé de la garder pour plus tard. En revanche, elle en a sorti une toute jolie en haut ! 

Celle-là, je ne l'ai pas vue immédiatement, je l'ai d'abord entendue. Il fallait voir la scène. Imaginez-vous moi, en pleine contemplation de la bouche de Coquillette qu'elle ne daigne pas ouvrir d'un millimètre, en train de parler à son papa : "mais si ça fait clac-clac quand elle ferme sa mâchoire, c'est qu'il y a une dent en haut non ?". J'ai vérifié en glissant un petit bout de doigt entre ses lèvres et... oui, c'est bien ça ! Je vous passe la scène de la mère montée sur ressorts et hystérique qui a suivi (la même qu'à la première dent, soit dit en passant).

Coquillette aussi a remarqué le changement et a pris une nouvelle habitude, celle de passer sa langue sur ses toutes nouvelles dents, l'air intrigué. C'est bien, ça fait de jolies grimaces pour les photos ! Un peu moins bien, sa lèvre inférieure a déjà fait les frais de cette nouvelle étape dans sa croissance. Une perte d'équilibre, une chute et clac, coup de dent sur la lèvre. Heureusement, on n'a pas eu droit à la grosse hémorragie qui traumatise certains parents (comme je les comprends !) mais seulement à quelques petites gouttes de sang. Sa lèvre n'a même pas gardé de trace. 

On en a aussi profité pour instaurer une nouvelle habitude : le "brossage" de "dents" du soir. Vous remarquerez le subtil emploi des guillemets car en réalité, on devrait plutôt parler de massage de gencives ou de mâchouillage de brosse à poils de caoutchouc. Et puis en fonction des soirs, Coquillette n'est pas toujours motivée et préfère s'emparer de la brosse et la jeter sauvagement par terre avec une moue d'impatience. On n'insiste pas trop dans ces cas-là, on ne veut pas faire du brossage de dents un moment pénible qu'elle redoutera toujours mais plutôt un moment de jeu et de plaisir.  

Et vous, vous vous y prenez comment avec les dents de vos petits loulous ? 

Tags: #dents
 


Commentaires

 

1. aeterna  le 21-05-2014 à 15:48:08  (site)

pour n° 2 je lui ai pris une brosse à dent normale pour enfant qu'elle machouille le soir pendant que je la change.

 
 
 
posté le 13-05-2014 à 19:43:52

Laisser le temps au temps

J'espère que dans quelques mois, je me souviendrai avoir écrit cet article ou que je retomberai dessus. En tout cas, j'aurais bien aimé pouvoir lire ça quand Coquillette était toute petite petite.

Devenir parent, c'est un grand bouleversement, je ne vous apprends rien. Vous le savez si vous l'êtes déjà, ou on vous l'a sûrement dit si vous ne l'êtes pas encore. En fait, c'est carrément une perte de tous ses repères.

Quand on m'a posé mon bébé dans les bras, à sa naissance, j'étais tellement fière, tellement heureuse de pouvoir la tenir enfin dans mes bras, que c'est à peine si j'ai eu conscience de l'autre sentiment qui s'est emparé de moi à cet instant. Le sentiment d'être aspirée dans une nouvelle vie sans aucun moyen de faire demi-tour, pas vraiment un sentiment négatif, mais un peu effrayant quand même. Pendant les premières semaines, j'ai parfois eu l'impression d'avoir pris une responsabilité trop lourde pour moi. J'ai eu l'impression de ne pas être capable d'être une bonne mère et j'ai eu énormément de peine pour mon bébé, innocent et sans défense, qui n'avait rien demandé mais se retrouvait avec une mauvaise mère. Je me sentais dépassée, et je n'avais peut-être jamais imaginé auparavant à quel point ma vie changerait. Je pensais que ça resterait toujours comme ça, que je n'aurais plus jamais le temps de manger un repas entier, de prendre un bain, de passer un peu de temps en amoureux avec mon homme, de ressortir avec mes amies. Ce n'est pas que j'étais malheureuse, parce que je passais des moments formidables avec ma Coquillette, mais j'étais un peu perdue.

La vérité, c'est que jamais rien ne redevient exactement pareil qu'avant. Ou plutôt si : on recommence à manger, prendre des bains, passer du temps avec son mari ou ses amies mais il y a ce "plus" dans votre vie : ce bébé qui ne cesse jamais d'occuper vos pensées et en fonction duquel vous devez vous organiser. En fait, quand on devient parent, on doit se créer de nouveaux repères, apprendre à vivre à trois, apprendre à se garder du temps pour soi. Ca prend du temps parce qu'au début, c'est difficile de trouver des répères durables avec un bébé dont le rythme change sans cesse : on s'adapte, ça marche, puis ça ne marche plus, on se ré-adapte, ça re-marche, puis ça ne re-marche plus, etc... Mais petit à petit, on avance. Tout ce qu'il faut c'est rester confiant et laisser le temps au temps. Cela fait plusieurs mois maintenant qu'on a trouvé un vrai rythme, un vrai équilibre et de vrais repères avec Coquillette.Pour certains bébés, ça ira plus vite. Pour d'autres, ce sera plus long. Il n'y a pas de règles avec un bébé. Mais si je regarde autour de moi tous les parents que je connais, ce que je peux vous dire c'est que tôt ou tard arrive ce moment où l'on retrouve ses repères, où l'on se souvient de notre vie d'avant mais que celle qu'on a maintenant nous convient carrément mieux parce qu'il y a ce fameux "plus". 

Je sais que dans quelques mois, nos repères vont à nouveau changer avec l'arrivée q'un quatrième membre dans notre famille. Je sais qu'on va à nouveau traverser une période de transition qui sera d'autant plus difficile à gérer que Coquillette devrai elle aussi trouver de nouveaux repères. Mais cette fois, je me sens forte de ma première expérience et forte de cette certitude : un jour, quoi qu'il arrive, on trouvera nos repères à quatre et je trouverai ma nouvelle vie encore mieux que celle que j'ai maintenant parce qu'au lieu d'avoir un "plus", j'en aurai deux. Il me suffira de rester confiante et de laisser le temps au temps. 

 

 


Commentaires

 

1. mondomisiladore  le 13-05-2014 à 20:23:20  (site)

tu decris tout ce que j'ai ressenti moi aussi à la naissance de ma fille ^^ j'avais l'impression de ne pas être à la hauteur parfois ....bisous

2. mamanh24  le 13-05-2014 à 21:00:10  (site)

Je pense qu'on doit être pas mal dans ce cas-là, mais ce n'est pas le genre de sujets qu'on aborde facilement avec l'entourage ! bonne continuation à toi ! bisous

3. ombellina  le 14-05-2014 à 21:13:46  (site)

Bonsoir,

Curieusement, je n'ai pas trop ressenti la peur de ne pas être une bonne mère.
Par contre, c'est vrai qu'il faut un certain temps pour prendre ses repères et trouver un rythme, une naissance reste un chamboulement.

Tu vois, ce que j'appréhendais davantage, c'est que mon enfant ne m'aime pas... heureusement, cela n'a pas duré, on comprend très vite à quel point ce petit être tient à nous <3

 
 
 
posté le 12-05-2014 à 19:38:46

Au milieu des animaux au CERZA de Lisieux #2

Je poursuis donc l'histoire de ce séjour au milieu des bêtes sauvages, commencé ici. Pour la première fois, à trois avec Coquillette et son papa, nous avons passé la nuit au sein même du parc du CERZA. En effet, le parc propose plusieurs solutions d'hébergement : lodges, yourtes et zoobservatoires. Nous avons opté pour cette dernière formule et nous n'avons pas été déçus de notre choix !

Laissez-moi d'abord vous expliquer pourquoi nous avons choisi de dormir sur place, malgré un tarif un peu élevé. D'abord, nous étions séduits par le concept de dormir au milieu du parc. Ensuite, étant donné que nous ne sortons pas au restaurant avec Coquillette le soir, il fallait que nous puissions manger là où nous dormions, ce qui n'est pas possible dans un hôtel. Là, c'était l'idéal. 

Le descriptif parlait d'un logement prévu pour quatre personnes avec un canapé convertible au rez-de-chaussée et un lit sur une mezzanine. Nous ne savions pas précisément à quoi nous attendre et la grosse interrogation était : où pourra-t-on coucher Coquillette de manière à pouvoir quand même profiter de la soirée (à 19h30, Coquillette est claquée et s'endort, ça fait tôt pour nous quand même...). Nous n'imaginions pas alors que la mezzanine était en réalité quasiment un vrai deuxième étage, avec suffisamment de place pour installer le lit parapluie et circuler. Quand on est arrivé, j'étais super contente de cette découverte !

 

 

 

 

 

En plus, le reste du logement était vraiment nickel, loin de l'idée que je m'en faisais. Je pensais que le confort serait sommaire mais pas du tout : cuisine équipée, déco très sympa, salle de bain avec douche parfaitement fonctionnelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Et le must du must : une super terrasse qui donnait sur l'île des siamangs, des gibbons qui, le matin, "chantent". Un spectacle vraiment impressionnant et pour le coup, hors du commun ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seul hic, l'escalier pour aller à la mezzanine était assez abrupt et étroit, mais j'ai réussi à monter sans me casser la figure avec Coquillette dans les bras, donc tout le monde peut le faire ! 

Nous avons laissé l'étage à Coquillette et nous avons dormi dans le clic-clac, pas hyper confortable mais bon, ce n'est qu'un convertible après tout. Pas de chance, il ne faisait ni très beau ni très chaud, mais nous avons quand même pris l'apéro sur la terrasse, pour le principe ! Le soir, nous avons embarqué le baby-phone et nous sommes allés nous promener autour du zoobservatoire où se baladent librement des wallabis : inutile d'essayer de les caresser, ils sont trop farouches, mais vous pouvez passer à côté sans qu'ils soient effrayés et donc les observer (et les photographier) à votre guise. 

 

 

 

 

 

Pendant la nuit, nous avons entendu le lion Ramsès(oui, c'est son p'tit nom), rugir pour montrer qui est le chef. Ca fait un sacré dépaysement !

Passer la nuit dans un zoobservatoire n'est pas donné (vous pouvez retrouver les tarifs ici), mais c'est un truc à faire si vous aimez la nature et les animaux. C'est tout à fait pratique avec un bébé, par contre l'étage ne serait pas adapté à un enfant qui serait capable de sortir seul de son lit parapluie par exemple. Et si vous n'avez pas d'enfant (ou si vous partez un peu sans lui), vous pouvez partir avec un couple d'amis : frais divisés par deux et logement qui permet quand même suffisamment d'intimité pour une nuit ou quelques jours. 

Pour nous, c'est vraiment un séjour qui vaut le détour ! 

 

 

Tags: #cerza #zoo
 


Commentaires

 

1. noobmum_neko  le 12-05-2014 à 22:43:32  (site)

Ohhhh moi j'était ds un lodge, et par contre nous avons pu caressée les walabi !!! c'est d'ailleurs un de mes meilleurs souvenirs....
je me souviens m'être installé par terre a coté du lodge et avoir pleins de walabi qui sont venu et j'ai pu les caresser !! Je pense je m'en souviendrais longtemps!!!

2. mamanh24  le 13-05-2014 à 08:35:47  (site)

O_o quelle chance !!! effectivement je comprends que ça ait dû être un bon souvenir ! bon il faut que j'y retourne pour retenter ça alors ! ^^

 
 
 
posté le 12-05-2014 à 17:38:41

Maman 24h/24 plus active sur Facebook

Cela fait déjà un petit moment que le blog a sa page Facebook, mais je dois bien avouer moi-même qu'il ne s'y passait pas grand chose jusqu'à maintenant. Les articles y étaient mis en ligne, certes, mais c'est tout... 

Pourtant, j'en ai des choses à partager avec vous via ce réseau social !

Il y aura désormais deux rendez-vous hebdomadaires (que je m'efforcerai de tenir en temps et en heure oui oui oui !). Le lundi matin, comme je le fais depuis la semaine dernière, je partagerai avec vous un bon plan concours proposé sur un autre blog. Que ce soit un vêtement ou un jouet pour bébé, ou un accessoire qui facilitera votre quotidien de parent, vous devriez y trouver votre bonheur ! Pourquoi ce choix ? Parce que je suis moi-même assez adepte des concours puériculture proposés sur les blogs ! Evidemment on ne gagne pas toujours, même pas très souvent hein, (mais ça arrive !), mais ça permet aussi de faire de belles découvertes car les produits proposés à gagner sont la plupart du temps des nouveautés, ou de petits créateurs méconnus du grand public qui font des choses trop choupinettes. 

Et le jeudi, je posterai la photo de la semaine ! Vous pourrez y trouver des photos de Coquillette (jamais son visage bien sûr, je crois que vous avez dû comprendre ma position avec le temps) et de ses découvertes, ou de tas d'autres choses : un super plat que j'ai fait (si si ça m'arrive), ma cueillette dans le jardin, un nouvel achat, un endroit où on est allé en famille. Mais les photos seront toujours récentes et d'actualité, histoire de partager avec vous un petit instantané de notre vie !

J'espère que ces petits rendez-vous vous plairont et que ce sera pourquoi pas l'occasion d'échanges ! Je vous rappelle que vous pouvez retrouver Maman 24h/24 sur Facebook ICI.  

D'autres nouveautés sont aussi à venir prochainement sur le blog mais pour l'instant, motus et bouche cousue !

Tags: #facebook
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article